Cirque de Mourèze

Au cirque à … Mourèze!

Petite escapade dans l’arrière pays ce weekend. Nous sommes allés au cirque de Mourèze.

Du coup, mes enfants ont cru qu’on allait voir des clowns, mais il faut entendre le mot « cirque » dans le sens géologique du terme : “Dépression de forme semi-circulaire à bords raides, entaillée par les glaciers” (merci Larousse). Ce paysage extraordinaire se trouve a 50 bornes de Montpellier. Des hommes préhistoriques y avaient demeuré, ensuite il a servit de pâturage. 

Une fois la voiture garée, sans trop réfléchir je me suis jetée vers le premier sentier aperçu par mes yeux insouciants (ou du mois, à ce moment là il me semblait tel), oubliant complètement d’avoir remarqué auparavant le panneau “parcours très facile, 1 heure, 3 kilomètres », qui pointait dans la direction opposée. Pas grave, je me sentais exploratrice et aventurière, et mes enfants aussi.

Pas du tout déçus de ne pas voir des clowns, ils ont tout de suite apprécié ce sentier qui n’était pas un sentier, qui était assez ardu, où il fallait souvent s’aider avec les mains, escalader un peu, ou glisser sur ses fesses. Ils ont trouvé cela génial, leur papa un peu moins. 

Après une quinzaine de minutes de montée et descente, nous nous sommes retrouvés face à ces structures dolomitiques vraiment imposantes. Chaque rocher a son nom, le plus impressionnant étant le Sphinx, une sorte de cône à l’envers. Nous avons même trouvé l’os d’une mâchoire de chien, et cela a été dur de convaincre les enfants qu’il ne s’agissait pas d’un reste préhistorique.:)

Après une pose pour le gouter, nous avons décider de continuer notre randonnée et de descendre pour retrouver l’autre chemin, le « très facile », et c’est à ce moment là qu’on s’est rendu compte d’être perdus. « Non, par là nous ne sommes pas passés maman, c’est plutôt par ici, non, nous ne sommes pas montés, nous sommes plutôt descendus, mais c’est où le village ??? ». Nous avons enfin rencontré d’autres randonneurs qui nous ont indiqué le chemin vers le hameau. Et voilà qu’on aperçoit son clocher. Soulagement. Nous sommes descendus au village, mignon comme tout, fleuri et parsemé de sculptures inquiétantes ou rigolotes, cela dépend de l’humeur de chacun.

Des sculptures à Mourèze découvertes lors de notre randonnée

C’était agréable car il n’y avait pas beaucoup de monde. Nous avons identifié le parcours “très facile” mais il était déjà tard. A une prochaine fois Cirque de Mourèze!;)

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme du Clermontais.