Le sentier des Drailles

Le sentier des drailles, un chemin historique

Ça vous dit une «transhumance » ?

Encore un fois nous sommes partis pour l’arrière-pays de Montpellier dans les alentours du Pic Saint-Loup, mon coin préféré ! Cette fois-ci on a parcouru un chemin dans un milieu naturel, mais au même temps historique : Le sentier des Drailles*.

En partant du parking de Viols-le-Fort on a marché un petit peu sur une route et au niveau d’une vigne on a pris un chemin bordé de murets en pierre sèche. C’est parti, on est dans la nature !

Cette partie du chemin est très agréable, on marche comme dans un tunnel entouré de roches et plantes. Prise par la curiosité je suis montée sur un muret où j’ai pu contempler le paysage. Et bien il y a beaucoup de champs délimités par des roches. Je présume qu’il s’agit d’anciens pâturages qui ne sont plus utilisés.

Ce paysage m’a rappelé l’Irlande et in particulier les Îles d’Aran (sauf que là bas il n’y a pas des arbres), avec ces vestiges d’un ancien type de gestion du territoire et de vie plutôt à développement durable.

Après avoir voyagé en Europe du Nord… dans ma tête ;-), on a continué en toute tranquillité jusqu’au au carrefour des drailles où il y a même une table pour pique-niquer ! Et là on a vu passer en trottinant une famille avec deux petits garçons.

Et tout d’un coup on était entourés par un énorme troupeau de moutons y compris un mouton noir. En fait cette zone fait encore partie des chemins utilisés pendant la transhumance. Les troupeaux partaient pendant le printemps depuis les plaines du Languedoc jusqu’aux Cévennes (Col de l’Asclier, à 905 m d’altitude). Jusqu’aux années Cinquante les moutons étaient 130 000, aujourd’hui ils sont seulement 6 000.

Après cette digression, on a continué sur le chemin et nous avons vu des dolmens, de chênes centenaires (malheureusement récemment brûlées) et pour finir on a coupé le chemin pour arriver directement au domaine départemental de Roussières (avec toilettes et fontaine à eau à disposition). Finalement nous nous sommes reposés sur l’énorme pré avec une vue sur le Châteaux de Cambous (pas visitable).

Là, on a décidé de ne pas terminer tout le circuit, et à ce point-là la petite famille est repassée avant nous en marchant vers la fin du chemin ! Un peu humiliés, on est quand même resté allongés sur le pré ! Bravo à eux. 😉

drailles est un mot occitan dralha que signifie « piste ». Ce mot est employé par les éleveurs de bétail des montagnes pour désigner le chemin de transhumance. Source wikipedia.

Le sentier des drailles – Rando fiche

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le sentier des drailles

Itinéraire pédestre facile (7,5 km – 2h30) – d’après notre expérience cela prend plus de temps.

À partir de Viols-le Fort
 à 27 km nord-ouest de Montpellier par les D986, D 113 et D32.

Parking au centre du village, au niveau de la croix de mission, s’engager au fond du parking vers le tennis.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nous sommes retournés sur le Sentier de Drailles en été et nous avons remarqué que les couleurs avaient pas mal changé. Ci-dessous quelques photos :