Le Bozendo

Le bozendo pour enfants à Montpellier

Nous avons testé cette activité

Le chemin par la pratique du bâton

Samedi dernier mon “grand” a voulu tester le bozendo.

Le bozendo est un art martial issu de différentes disciplines martiales chinoises et japonaises que le Maître Francis Vigoureux a pu pratiquer lors de son long séjour en Chine et au Japon dans les années 1930 et qui a ensuite introduit en France sous le nom de bozendo dans les années 1970.

Bô signifie “baton”, zen signifie “pratique”, et do “voie” : pratique par la voie du bâton.

Voici pour l’histoire. 😉

Le bozendo est indiqué pour les enfants à partir de huit ans, car la manipulation du baton long associée aux différents mouvements nécessite d’une certaine adresse et coordination : j’ai pu voir avec mes propres yeux que pour mon grand cela n’était pas evident.

Le cours a commencé par le salut au tatami et par des échauffements (mouvements des bras, des mains, du cou) pour acquérir de la souplesse, ensuite avec le bâton, qui sert pour étirer les bras derrière le dos par exemple, ou pour pivoter le corps à droite et à gauche.

Puis, ont suit des déplacements sur le tatami (hatikyo) avec le bâton : il s’agissait d’“ouvrir et fermer une porte imaginaire”, cet-à-dire se déplacer le long du tatami en pivotant son corps de droite à gauche en glissant sur le sol (plus facile à voir qu’à expliquer  ).

On lui a ensuite montré des parades et des attaques (nikyo).

Pendant que mon grand était initié au bozendo, les autres pratiquants se produisaient dans des spectaculaires manipulations du baton. Très chorégraphique et beau à voir.

Le cours s’est terminé avec quelques minutes de retour au calme par le biais de la respiration régulière, assis en position agenouillée (seiza), puis avec la salutation au tatami.

On a échangé ensuite avec le Professeur et il nous expliqué qu’il n’y a pas de competition dans le bozendo. Il existe deux types de grades, les KYU (centures de couleur) et le DAN (ceinture noire).

Pour les enfants, le bozendo permet d’augmenter leurs compétences physiques, dont la vigilance, d’améliorer leur souplesse et leur coordination, et d’affirmer la confiance en eux-mêmes en réduisant l’anxiété éprouvée lors des situations conflictuelles.

Le bozendo pour les enfants se pratique le samedi matin de 9h30 à 10h30 au gymnase Amelie Blanchard, 10 rue de Bercy, 34000 Montpellier en face du Parc Clemenceau (quartier Gambetta).