L’atelier de Selky

Un atelier d’expression créatrice

Lundi, les enfants déposés à l’école : notre mission d’aujourd’hui est celle d’aller découvrir l’Atelier de Selky, où l’on pratique le Jeu de Peindre.

Carole est blogueuse du blog La vie de Selky, un blog comme on dirait « enfants/famille », trop trop sympa, où souvent le rire se mêle aux larmes : touchant, original, et en même temps Carole / Selky c’est chacune de nous, mamans, qui ne savent pas écrire si bien que Carole. Elle nous donne la voix !

Carole rencontre Arno Stern en 2015 et elle est foudroyée par ses propos. Pédagogue et éducateur, il a découvert les bienfaits de l’expression libre qu’il concrétise dans le Jeu de Peindre. Tous les êtres humais ainsi s’expriment à travers un langage universel : « la Formulation» .

L’Atelier de Selky n’est donc pas un simple atelier de peinture : c’est un lieu « particulier » où l’on vient utiliser la peinture comme moyen pour s’exprimer librement, loin du jugement d’autrui, sans communication avec l’autre, sans but final. A travers ces gestes faits en position debout, c’est le corps tout entier qui produit l’acte de peindre.

Mais comment cela se passe à l’atelier?

Le lieu est cosy et protégé de la vie extérieure. Une table palette est placée au centre de la salle avec des gouaches de qualité. Des feuilles blanches sont accrochées au mur recouvert de papier kraft, prêtes à accueillir les gestes des pratiquants du “jeu de peindre” de tout âge. Le rôle du praticien (ici, Carole) devient celui d’un serveur qui n’a pour but que de proposer le lieu, de changer la feuille à la demande du pratiquant, de veiller à ce que tout se passe bien.

Carole nous rappelle que ceci n’est pas un cours d’art (ok, on l’avait compris) ni une thérapie : personne n’est là pour juger l’oeuvre produite. Il n’y a jamais de regard sur l’oeuvre en tant que production artistique, ni de ressorti psychologique. Le seul but est de jouer sans modèle ni consigne, afin de retrouver la spontanéité.

L’expression sans crainte de jugement, la motricité et la créativité sont stimulées. On ne ramène pas chez soi les peintures produites, pour éviter qu’il n’y ait un quelqueconque jugement.

Le silence et l’isolement du lieu permettent la concentration et petit à petit des habilités sont développées. Pour les plus grands c’est un geste pictural libératoire. Souvent on se sent comme après une séance de massage, épuisé et vidé mais libre, enfin! Les petits prennent du plaisir à peindre sans consigne.

Carole Berengue vous attend à Lattes pour découvrir le Jeu de Peindre et ses bienfaits.

Ses ateliers sont sur Actikids. Elle propose des séances toute l’année et pendant les vacances scolaires. 

*******************

Carole BERENGUE
Praticienne-servante du « Jeu de peindre ».
Formée par Arno Stern à l’Institut de Recherche de Sémiologie de l’Expression à Paris.

06 70 52 68 45
latelierdeselky@gmail.com

L’Atelier de Selky
4 avenue Gabriel Fauré
34970 LATTES